marcarine: gps moto tourisme
  Bretagne 2005 » 10. 6 juin 44 Le Jour J  (15 Diapositives)     [Page 1 sur 1] :: Atteindre     
 
 
                   
 
 

10. 6 juin 44 Le Jour J

Aujourd'hui nous nous sommes contentés de suivre les circuits indiqués par les panneaux

OVERLORD-L'ASSAUT
Empruntant le nom - Overlord - que donnèrent les Alliés aux plans et au dispositif militaire lié au débarquement, cet itinéraire a pour objectif la découverte des très nombreux lieux et événements qui ont marqué la journée du 6 juin 1944 dans le secteur anglo-canadien.

D-DAY - LE CHOC
Articulé autour de l'offensive américaine ce parcours conduit de Bayeux vers Carentan depuis la tristement célèbre plage d'Omaha Beach, théâtre d'une terrible bataille, jusqu'à la prise de Saint-Lô et de Carentan. Il traduit la violence des combats notamment à "Omaha la sanglante" ou, à l'aube du jour J,les vagues d'assaut de la Ière division d'infanterie US se heurtèrent à la résistance acharnée des troupes allemandes ainsi qu'à la Pointe du Hoc ou se déroula l'exploit héroïque des Rangers du colonel Rudder.

OBJECTIF - UN PORT
Pour approvisionner les troupes débarquées, les Alliés ont un besoin vital, un port en eau profonde. L'objectif premier des troupes américaines sur la plage d'Utah-Beach et autour de Sainte-Mére-Eglise est de prendre le port de Cherbourg. " Le circuit " Objectif - Un Port " jalonne les sites qui furent le parcours du Général Collins et du 7ème Corps d'Armée en direction de Cherbourg.



Nous commencons notre visite par Ouistréham : le phare a été mis en service en 1905. C'est une tour cylindrique en granit peint. Haut de 38 mètres, on y accède par un escalier de 171 marches.

Le Centre Juno Beach à Courseulles-sur-Mer est un mémorial dédié à l’effort canadien pendant la Seconde Guerre mondiale. Lieu de mémoire, d’éducation et de culture, il présentera également une vision du Canada d’aujourd’hui.

Arromanches sur mer : Musée du débarquement

La batterie de Longues-sur-Mer.

Cette importante Batterie fait partie des ouvrages du mur de l’Atlantique, dispositif de défense littorale mis en place par l’Allemagne nazie pendant la seconde guerre mondiale. Elle présente des pièces dans leur état d'époque. À 5 km d'Arromanches, c'est l'unique batterie allemande dont les canons sont encore en place en Normandie. Protégés dans des abris bétonnés, ces canons de 150 mm avaient un champ de tir de 120° et une portée de 19,5 km.

Le centre de visée des batteries de Longues

Le cimetière militaire américain de Colleville
Inauguré en 1956 par le président Coty et le général Marshall, ce cimetière américain s'étend sur 70 ha au-dessus d'Omaha Beach.

Ici reposent 9 387 jeunes soldats américains (dont les deux fils du président Roosevelt) morts au cours de la bataille de Normandie (6 juin-22 août 1944).

Les batteries de la Pointe du Hoc, à Cricqueville-en-Bessin, entre Vierville et Grandcamp-Maisy (D514) On peut encore découvrir sur cette haute falaise dominant la mer, les vestiges impressionnants des batteries sous abris bétonnés, les bunkers et blockhaus et les cratères témoins de la violence de l'affrontement

La pointe du Hoc Sans doute le site le plus impressionnant du circuit ! Pilonnée par la marine, cette falaise fut le théâtre d'un des épisodes les plus héroïques du débarquement. Les 225 rangers du colonel Rudder parvinrent en effet à escalader la paroi à l'aide d'échelles de cordes propulsées par des fusées. Les combats durèrent 2 jours. 90 rangers survécurent à l'assaut. La pointe du Hoc a été conservée en l'état, avec ses entonnoirs béants creusés par les obus et ses blockhaus défoncés. Il s'agit en fait d'un sanctuaire car les dépouilles de soldats américains et allemands dorment sous les gravats.

Le site est gratuitement accessible, et permet de rentrer dans certains bunkers.

Sainte-Mère-Église Point stratégique sur la route reliant Utah Beach à Cherbourg, ce village fut pris d'assaut par les parachutistes de la 82e division américaine. C'est dans les bocages environnants qu'eut lieu la fameuse "guerre des haies", les routes et les chemins de Normandie étant tous bordés d'arbres et de buissons propices aux embuscades.

Mais pour le grand public, Sainte-Mère-Église est surtout lié à l'exploit de John Steele, immortalisé par le film Le jour le plus long de Darryl Zanuck. Suspendu à la pointe du clocher par son parachute, ce soldat fera le mort pendant deux heures sous le feu des Allemands, jusqu'à ce qu'on vienne le détacher. Un parachute est toujours accroché au sommet de l'église.

Musée du Débarquement d'Utah Beach à Sainte-Marie du Mont:

Les bornes de la Liberté dont un exemplaire se trouve à Utah-Beach, au kilomètre 00 (la borne O se trouvant à Sainte-Mère-Église), jalonnent l'itinéraire de l'armée US dans la libération de notre pays jusqu'à Bastogne en passant par Chartres, Fontainebleau, Reims, Verdun, Metz.

Il fallait bien une indication pour nous rappeler que demain, on rentre chez nous , pas loin de Bastogne.

 
 
                   
 
 
dernière mise à jour le 6/12/06 20:49




Creative Commons License       Creative Commons License
Vous pouvez donc sous certaines conditions réutiliser le contenu de cet article.
Si vous le faites et même si ce n'est pas obligatoire, un petit mail nous ferait plaisir.


Tourisme à moto - GPS moto - Les Roadbooks moto







Toplist French Business