marcarine: gps moto tourisme
  Accueil  »  Cuba Grande 2008 » Vol intérieur cubain  (28 Diapositives)     [Page 1 sur 1] :: Atteindre  
 
 
                   
 
 

Vol intérieur cubain

On se lèeve tôt, et à 7h30, le bus noue ammène à l'aéroport

Une petite boutique avec des T-shirts du Che pour nous faire pateinter

Un avion, sans doute russe, ou l'on rentre par l'arrière

OK, allons-y

Les places sont pour le moins étroites (oui, je sais j'ai grossi, mais quand même). L'état des sièges laisse un peu à désirer. Le tissu est arraché par endroits

Pour avoir une vague idée de l'impression que cela fait, cliquez sur l'image, et ensuite lancez le diaporama en cliquant sur

Et la fumée fût, générant un instant de panique chez certains passagers

Pas de souci, c'est juste l'air conditionné, pour rafraîchir la cabine .... à 11 degrés : Brrrr

Là on commence à ne plus bien voir tant la fumée est épaisse, et glaciale

Le vol dure 1 heure 45, le froid restara au sol, la température n'est tolérable qu'en étant debout. Ce fut sans doute le vol le plus pénible qu'il m'ait été donné de faire

On arrive à l'aéroport José Marti de La Havane : 34 degrés On va se chopper un chaud et froid et tomber malade.

Le bus nous attend. Malheureusement, le chauffeur a emmené une jeune demoiselle qui a, comment dire, des arguments imposants. En gros, en cas de respiartion un peu forte, les boutons de son chemisier vont exploser. Jusque là, rien de génant, si ce n'est qu'il a une méchante tendance à regarder sur sa droite plutôt que de regarder la route, et, que par prudence il roule très lentement. On mettra plus de trois heurs pour faire 160 kilomètres. Willy, notre guide, finira par aller s'asseoir à l'avant, en demandant à la jeune demoiselle de "dégager"

Bananes

Un petit arrêt, et toujours ces vieilles voitures

La vallée

la mer

et nous revoilà (enfin) à l'hôtel Iberostar Varadero

Un petit tour vers la plage, le marchand y promèene toujours son vélo

Comme souvent. Carine sur la plage, et Marc dans l'eau

Aujourd'hui, contrairement à la semaine passée, la mer est super calme, et l'eau est limpide. Même avec de l'eau jusqu'au cou, on voit ses peids

Retour vers l'hôtel, pour se préparer pour le repas du soir

Une autre vue de l'hôtel

Les fleurs

Insecticide en grande quantité. Il faut bieb cela, on est mangé par les moustiques

L'heure dans le mode

Au buffet, on fait parfois des rencontres surprenantes

Et je retrouve ma serveuse préférée. De loin le plus merveilleux sourire de l'hôtel. Vous la croisiez le matin, et hop, vous êtes de bonne humeur pourr la journée

Un dernier petit spectacle et puis dodo


Les derniers Commentaires
Aucun commentaire pour l'instant.

Ajoutez un commentaire
 
 
                   
 
 
Album mis à jour le 16-04-2009 22:37:17





Tourisme à moto - GPS moto - Les Roadbooks moto







Toplist French Business