marcarine: gps moto tourisme
  Accueil  »  Cuba Grande 2008 » La fin des vacances  (21 Diapositives)     [Page 1 sur 1] :: Atteindre  
 
 
                   
 
 

La fin des vacances

Le soleil se lève, pas de temps à perdre, on part à 13 heures, et il faut profiter de cette dernière demi-journée

Passage au déjeuner, puis à la paiscine. 9h30, rendez-vous avec Vanessa, afin de signer la lettre de plainte et, accessoirement de refuser la compensation de 150 euros qui nous est proposée. Nettement insuffisant en fonction des jours "perdus bêtement", du stress généré, et de l'inversion des vacances. (on rentre très fatigués). Une fois encore, je me dois d'insister sur le professionalisme de Vanessa, qui dépasse de beaucooup ce qui est normalement demandé à une hôtesse sur place.

Un dernier passage à la plage.

puis retour à la piscine,

Voulez-vous boire quelque chose ?

Un eptit peu de ballet aquatique ...

Puis activité tir à l'arc

Et l'occasion de comprendre pourquoi les tireurs protègent leurs avant-bras. Ca fait mal

Une dernière photo de la piscine de l'Iberostar Varadero

A 13 heures (heure cubaine, c'est à dire vers 13h30), le bus nous emmène à l'aéroport

Attention, bizarre

Dans cet aéroport, les magasins qui se trouvent avant la douane sont nettement meilleur marché que ceux qui se trouvent dans le Duty Free. Cela allait jusqu'à 30% plus cher à l'intérieur pour les bouteilles de rhum. C'est là que l'on jubile de les avoir achetées avant la douane.

Les boutiques de l'aéroport sont très différentes de celles que l'on trouve à Cuba.

On peut par exemple y trouver des T-shirts de Che Guevara, étonnant non?

Mais aussi du Rhum et des cigares, étonnant non?

Une bonne heure d'attente, on liquide la monnaie, et on change les billets.

Joli tatouage. Surement un prof. Il n'y a qu'eux qui ont des yeux dans le dos.

Irèene qui boit et Dédé qui pense

16h45, nous quittons l'aéroport de Varadero

L'occasion de prendre en photo ce bras de terre qui s'enfonce dans la terre Les 22 kilomètres de plages de la station balnéaire de Varadero se distinguent par une large bande de sable blanc et fin et une plate-forme qui descend doucement vers la mer, dont les eaux tièdes et limpides se teintent d'une gamme incomparable de bleus. Varadero commence à se développer comme centre de villégiature dans les années 40, mais c'est au cours de la dernière décennie qu'elle a vu une croissance sans précédent de son infrastructure hôtelière et extra-hôtelière, accompagnée de la diversification et de la mise en valeur de son produit touristique.

une plage de 22 kilométres à l'ouest, Une route de 22 kilomètres à l'est et entre les deux, une ciquantaine d'hôtels. la lergeur oscille entre 300 mètres et 1.2 kilomètre

Le vol Martinair du retour. Nous avions, pour moins de 100 euros pris l'option confort. 8 centimètres en plus pour le jambes, c'est génial sur un vol de 10 heures. L'option permettait aussi d'emporter 25 kilos de bagages, d'avoir du vin en mangeant, et un "appareil video" personnel. Là par contre c'était nettement plus décevant. D'abord parceque seulemet deux films étaient en francais sur les 10 proposés (alors que les 10 avaient une version néerlandaise (en paroles, ou en sous-titres). Et surtout nous avons eu droit aux mêmes films à l'aller et au retour.... Pas glop. Malgré cela, nous n'hésiterons pas à reprendre cette option, rien que pour l'espace pour les jambes.


Les derniers Commentaires
Aucun commentaire pour l'instant.

Ajoutez un commentaire
 
 
                   
 
 
Album mis à jour le 16-04-2009 22:37:18





Tourisme à moto - GPS moto - Les Roadbooks moto







Toplist French Business