marcarine: gps moto tourisme
  Accueil  »  Luxembourg 2008 » Luxembourg: la ville  (11 Diapositives)     [Page 1 sur 1] :: Atteindre  
 
 
                   
 
 

Luxembourg Ville

La Gëlle Fra (Femme en or en français) est un Monument du Souvenir située à Luxembourg, sur la place de la Constitution. Son nom provient du fait qu'il s'agit d'une femme dorée, création du sculpteur Claus Cito. Elle symbolise la paix et le patriotisme et commémore le souvenir des morts luxembourgeois tombés durant la Première Guerre mondiale.. Le financement a été assuré par une surtaxe exceptionnelle sur les timbres postaux. Le monument a été inauguré le 27 mai 1923. Pendant l'occupation nazie, la statue a été retirée et le socle détruit. Des milliers d'étudiants se sont réunis pour protester. Certains furent arrêtés et battus par la Gestapo. Après la Seconde Guerre mondiale, la statue a été volée puis retrouvée sous les gradins du stade Josy-Barthel. Elle a été remontée sur son socle le 23 juin 1985.

Place Guillaume II

Le Palais du Grand-Duc

Le Grund Une impressionnante descente par une rue pavée (la "Bisserwee") ou un ascenseur pour les moins courageux vous méneront au Grund, "ville basse" de Luxembourg. A moins que vous n'arriviez par la piste cyclable du Pulvermühl ou par Clausen. Quand il fait chaud, c'est un plaisir de boire un coup à une terrasse, d'autant qu'il y a de nombreux cafés. Et après l'apéritif, vous pouvez rester sur place pour un repas à plus ou moins bon marché. Bref le Grund c'est bien, c'est comme un petit village au coeur de la ville, et un lieu de sortie le vendredi soir

L?abbaye de Neumünster

L?ancienne abbaye articule ses espaces sur 3 niveaux autour de la cour (Agora Marcel Jullian) et du cloître. Expositions permanentes et temporaires, espace de production multimédia, salles de restaurant, brasserie, information interactive, salles de réunions, salles de conférences, salle de presse et espace de réception sont autant des fonctionnalités offertes par cet espace. A proximité du hall d?accueil général, le cloître Lucien Wercollier abrite les ?uvres du grand sculpteur. Ces couloirs, le jardin contemporain et la terrasse offrent un espace d?intimité et de sérénité pour les réceptions et la promenade dans un cadre agréable

Dominique et Gérard (plus connu sous le pseudo de fr77) en visite à Luxembourg Ville.

La Grande-Duchesse Charlotte

Charlotte de Luxembourg monte sur le trône le 15 janvier 1919 à l'âge de 23 ans et en des circonstances dramatiques. Sa soeur Marie-Adélaïde a dû abdiquer et il faudra attendre le référendum du 18 septembre 1919 pour voir les Luxembourgeois, dans une prise de conscience nationale, opter pour le maintien de la monarchie. Charlotte, bien secondée par son époux, le Prince Félix de Bourbon-Parme, mettra tout en oeuvre pour hâter la réconciliation générale des Luxembourgeois. Tirant la leçon du passé, elle se tiendra soigneusement au-dessus de la mêlée politique et en peu d'année elle réussit à désarmer la méfiance des adversaires de la monarchie. Lors de l'invasion (10 mai 1940), la Grande-Duchesse prend le chemin de l'exil. C'est à partir de l'étranger (France, Portugal, Angleterre, Canada, Etats-Unis) que la Grande-Duchesse vit l'occupation de son pays par les nazis. Par ses émissions radio, à travers lesquelles elle encourage ses compatriotes, elle devient le symbole de la résistance. A son retour au pays en 1945, elle fait des tournées dans le pays sinistré. Elle patronne les travaux de reconstruction et assiste au redémarrage économique. Son rayonnement personnel, qui lui a permis de bien plaider la cause de son pays auprès des Alliés et du président Roosevelt, entre autres, sert encore l'intégration progressive du Grand-Duché dans les organismes internationaux et européen. Ce n'est qu'avec la Grande-Duchesse Charlotte et grâce à elle que la dynastie des Nassau-Weilburg devient une véritable dynastie luxembourgeoise. Son long règne (1919-1964) montre l'influence que peut avoir un Souverain qui règne mais ne gouverne pas. La Grande-Duchesse Charlotte abdique le 12 novembre 1964 en faveur de son fils, le Grand-Duc Jean, qui avait fait la campagne de libération dans les rangs de l'armée anglaise. Il continue d'incarner les valeurs que les Luxembourgeois sont fiers de reconnaître à leurs souverains: le sérieux, le sens de la permanence de l'Etat, le respect de la Constitution et le service du peuple.

Alors là pour une recontre

C'était un petit jardin qui sentait bon le métropolitain ....

Le pont Adolphe


Les derniers Commentaires
Aucun commentaire pour l'instant.

Ajoutez un commentaire
 
 
                   
 
 
Album mis à jour le 20-09-2008 20:46:12




Creative Commons License       Creative Commons License
Vous pouvez donc sous certaines conditions réutiliser le contenu de cet article.
Si vous le faites et même si ce n'est pas obligatoire, un petit mail nous ferait plaisir.


Tourisme à moto - GPS moto - Les Roadbooks moto







Toplist French Business