marcarine: gps moto tourisme
  Accueil  »  Inde Chez les Maharadjahs du Rajasthan + Kajuraho et Varanasi » Mandawa et sa région : Les Havelis  (54 Diapositives)     [Page 1 sur 1] :: Atteindre  
 
 
                   
 
 

Mandawa et sa région : Les Havelis

Les havelis de Mandawa et Nawalgarh


La ville de Mandawa, fondée au milieu du 18ème siècle, était autrefois une ville habitée par les familles riches marchands. Les riches marchands et dominante construit havelis massive, ornée de belles peintures murales, dans le but de leur résidence. Cependant, avec le temps, les marchands évolué et migré vers d'autres zones, laissant les havelis belle dans l'ombre de l'anonymat. Pourtant, la magnificence de ces havelis n'a pas diminué et maintenant ils sont devenus une attraction touristique majeure de la ville. Lire sur ce guide Mandawa ville pour obtenir de plus amples informations sur cette ville: Les belles peintures murales qui décorent les havelis de Mandawa au Rajasthan, en Inde, ont vu les thèmes changer de temps en temps. Dans les premiers jours, la mythologie dominé les thèmes des fresques, en affichant les légendes locales, animaux, portraits, scènes de chasse et de lutte, etc siècle a vu la 19e thèmes étant modifié pour refléter les Britanniques (Raj) influence sur la culture indienne. Les sujets traditionnels ont été échangés pour des voitures, des trains, des ballons, des téléphones, phonographes, les hommes en anglais dans des vêtements de chasse et les portraits des propriétaires Haveli impeccablement habillé, etc.

Grande agitation dans la cour du Mandawa Castle ce matin

Pa sbesoin de quitter l'hôtel pour déjà profiter des fresques. La porte d'entrée est déjà richement décorée

petite balade à pied pour arribver au centre du village et découvrir les havelis. Ces maisons de commerçants construites entre 1830 et 1930 étaient richement décorées, malheureusement le temps commence à oeuvrer et une bonne restauration ne serait pas du luxe.

Les fresques les moins exposées au soleil sont les mieux concervées

quelques détails de fresques bien conservées.

Les fresques du Shekhawati du 18ème et 19ème siècle appartiennent à l'art naif. Elles ont été introduites par les européens à la cour d'Akbar, puis transmises par les moghols.

Ces maisons sont toutes bâties sur le même principe: une cour intérieure, deux grandes pièces sur les côtés pour les hommes (c'est là qu'on négocie) et une pièce cachée en face de l'entrée pour les femmes.

toute ces fresques font penser à ce que les européens appellent l'art naïf.

un moulin à farine ... manuel

les couleurs naturelles on gardé un certain éclat après près de deux siècles d'agrssion par le soleil et le sable

Tiens le soleil cpommence à poindre ... il ne fait toujours pas chaus, mais on s'approche quand même des 20 degrés.

Une petite photo du groupe ....

la voilà

plein les yeux. Les commerçants étaient coutumier de la décoration de leurs maisons avec des peintures sur des thèmes religieux, folkloriques ou historiques.

petit passage à l'école du village. ... pauvres mais disciplinés.

A l'école on se partage les brosses à dent ...

La lessive à l'indienne

Le train est apparu en Inde vers 1870

comment afficher sa richesse

une petite pause chez le magicien local ... impressionnant! A ne pas rater si vous passez par là.

Raghu Nath temple

un temple actif ... il y a un drapeau, ce quin signifie que le temple contient des statues d'un ou plusieurs dieux et est donc actif. Celui-ci est très richement décoré

Un plan plus rapproché pour profiter de l'exceptionelle décoration du temple

Raghu Nath temple

L'intérieur est moin joli,

dans les rues de mandawa

Mandawa city gate: La porte de la cité

Krishna orne la porte de la cité

Carine prend l'apéro

au bord de la piscine... mais il fait vraiment trop frais pour se baigner

vers 16 heures on reprend le car pour aller à Nawalgarh. Sue les bords des routes d'étranges trous destinés à récolter l'esu de pluie.

Les bourgades sont dispersées et rien ne laisse présager la présence de maisons magnifiquement décorées, trésors de l'époque aisée que connut cette région entre le XVIIIème siècle et le début du XXème siècle. C'est dans ces bourgs cernés par les dunes de sable, que l'on trouve en effet les havelis. Ce sont de superbes manoirs. Ils appartenaient à de riches marchands, qui avaient fondé leur puissance économique, sur le commerce caravanier, parfois contrebandier, entre l'Inde du nord et ses régions occidentales (l'actuel Pakistan). En témoignage de leur opulence, ils rivalisaient pour faire construire ces grandes et belles demeures.

les couleurs utilisées étaient végétales ou , je cite Lalit, notre guide, 'minero-minerales': noir de fumée pour le noir, chaux pour le blanc, indigo pour le bleu, safran pour l'orange et diverses argiles de couleur pour le vert, et de l'urine de vache pour le jaune Ces colorants mélangés à l'eau de chaux, étaient ensuite mixés avec du plâtre. On enduisait au préalable le mur de trois fines couches successives d'argile, la dernière étant constituée d'une poussière de chaux filtrée, sur laquelle l'artiste traçait les dessins et les peignait avant qu'elle ne fut sèche.

un havre de paix et de luxe

Les havelî étaient des symboles forts matérialisant le statut des riches familles de la région. Au fur et à mesure que sa prospérité augmentait, le propriétaire des lieux se devait d?agrandir et d?embellir sa maison. Elles leur assuraient sécurité et confort en les maintenant isolées du monde extérieur, les Havelî étant fermées de tous côtés avec seulement une grande porte principale.

Trois moyens de transport, le cheva, le dronmadaire et l'éléphant

Dommage que ce suoit si abimé

un siècle et demi d'usure

Nawalgarh: le temple Gher Ka

des fresque sublimes ... partout

Bienvenue au Morarka Haveli Museum. Certaine pièces sont imprégnées des moyens de transport., ici le train, présent en Inde depuis 1875.

Allez savoir pourquoi, en voyant cette fresque, la plupart des belges du groupe ont pensé à Tintin.

Les belles automobiles d'antan sont peintes sur les murs.

le maharadjah fait semblant de fumer ...

No comment

tout est décoré, partout ... on voit que la main d'oeuvre ne coutait pas cher

Le costume typique de mariage chez les Brahmin (première casze)

Costume de mariage cjez les Rajpoot et les Vaishy (ou Jain), respectivement deuxième et troisième caste.

Un peu de musique sur le chemin du car ...

Non, on prendra le touc-touc une autre fois


Les derniers Commentaires
Aucun commentaire pour l'instant.

Ajoutez un commentaire
 
 
                   
 
 
Album mis à jour le 12-03-2012 19:00:46





Tourisme à moto - GPS moto - Les Roadbooks moto







Toplist French Business