marcarine: gps moto tourisme
  Accueil  »  Le Nord de la Thailande et Phuket » Bangkok à Phitsanulok  (72 Diapositives)     [Page 1 sur 1] :: Atteindre  
 
 
                   
 
 

Bangkok à Phitsanulok

7h30, on se lève, un petit coup dôeuil par la fenêtre pour s'apercevoir que, mis à part quelques inscriptions incompréhensibles, Bangkok ressemble à n'importe quelle grande ville

une chambre au 30eme étage du Royal Benja Hôtel offre une vue panoramique de la ville, et franchement, vu d'en haut, c'est une ville comme toutes les grandes villes du monde

le métro aérien qui fait partie intégrante de l'iage de Bangkok

Les bus de la région sont souvent décorés en rapport avec des dessins animés: ici Spiderman

vous lisez quoi? Ok c'est sans doute moi qui ait l'esprit mal tourné

Province de Saraburi

Première halte de la journée, nous nous arrêtons à Saraburi à une grosse centaine de kilomètres au nord de Bangkok pour découvrir le Wat Phra Phutthabat ou Temple de l'Empreinte de Bouddha. Situé à Khun Khlon, à 28 km au nord de la ville, c'est un des temples les plus importants de la Thaïlande notamment en raison de sa pièce maîtresse spirituelle, une très large empreinte de pas de Bouddha de 21 pouces (env. 51 cm) de large sur 5 pieds (env. 1 m 50) de long et 11 pouces (env. 28 cm) de profondeur qui se trouve au sommet d'une colline, au centre du bâtiment de la photo.

L'empreinte a 108 marques auspicieuses et fut découverte durant le règne du Roi Songtham d'Ayutthaya qui y fit construire un Mondop pour l'abriter. Celui-ci a depuis été modifié a plusieurs reprises et se présente aujourd'hui sous la forme d'un pavillon carré à 7 niveaux de tuiles vernissées vertes. Les murs extérieurs sont décorés avec de l'or et des verres de couleur représentant des dieux de la mythologie et des fleurs de lotus. Le travail de perles incrustées sur les portes est certainement un des chefs d'?uvres de l'artisanat du pays.

Le Mondop est relié par trois escaliers en forme de Naga (serpent de la mythologie), chacun présentant cinq têtes en bronze à leur base. L'ensemble est entouré de cloches que les visiteurs peuvent faire sonner afin d'acquérir des "mérites".

Avec, comme dans tous les lieux touristiques, des indications dans les deux langues

Les tailleurs de haie ne manquent ni d'magination, ni de talent

le Wat Phra Phutthabat ou Temple de l'Empreinte de Bouddha

En y regardant bien, Bouddha devait avoir de très grand pieds. l'empreint doit mesurer pas loin d'un mètre cinquante. je pensais pourtant que Bouddha était humain. Mais Santo, notre guide, bouddhiste convaincu (et qui essaie d'être convaincant) m'assure qu c'est un effet surnaturel.
Evidement cela explique tout. Comment n'y avais-je pas pensé?

Un bonze en méditation devant l'empreinte de pied de Bouddha

Phra Phutthabat. Premier temple et premières constations ... Même si le bouddhisme n'est pas à proprement parler une religion, mais plutôt une croyance et une philosophie, Elle a un grand point commun avec les religions, il faut "donner" pour être sauvé. Par contre si les troncs de nos églises sont cadenassés, ici l'argent est le plus souent "accessible", mais personne n'y touche, et c'est rassurant.

Après avoir donné une offrande, il est important de le faire remarquer aux "êtres supérieurs", et pour ce faire, rien de tel que de frapper des cloches pour attirer l'attention

On repart vers notre prochaine halte, Santo nous fait un cours sur le bouddhisme. On roule à gauche, il y a des caractères bizarre, mais en dehors de cela tout parait normal

Lopburi, la cité des singes

Une quantité impressionnante de singes se promène en totale liberté dans cette ville. Tous les ans, au mois de novembre, les habitants leur consacrent une journée en leur distribuant quantité de nourriture. Il est déconseillé de trop s'en approcher car ils sont assez voleurs ... si donc vous tenez à votre casquette ou à vos lunettes, gardez une petite distance

en vrai ou en statue, les singes sont absolument partout

Offrandes à Bouddha ... Quel appétiti !

les bouddhistes adorent coller des feuilles d'or sur les statues ... une offrande comme une autre en somme

Lopburi est très connue par sa colonie de singes, qui a envahi chaque monument et maisons de la ville. Ces bestioles sont vénérées ici comme les incarnations démoniaques du roi-singe Hanuman. Il faut donc faire attention aux appareils photos, sacs, bijoux ou autres objets tentant pour cette armée de petits voleurs rapides. Leur base de départ se trouve dans le temple San Phra Kan, nommé aussi temple des singes. A la fin du mois de novembre la ville organise une grande fête en l'honneur de tous ces singes, pour les remercier de leur contribution à la prospérité de la ville. Des tables sont dressées dans les rues, et elles sont garnies de cacahuètes, choux, melons d 'eau, bananes, ananas, concombres et ?ufs durs. Ces deux derniers mets sont les plus appréciés des singes.

la piscine des singes

une petite danse pour l'ordination d'un bonze

Famille de singes à Lopburi

Les fenêtres des bâtiments sont toutes protégées afin d'en interdire l'accès aux singes chapardeurs. Chose bizarre, et remarquqble, malgré un très grand nombre de singes, évoluant en liberté, la ville est propre, on ne voit même pas de "crottes de singe". Un service de nettoyage serait-il aussi efficace que discret ? Je n'ai pas eu la réponse

Le Prang Sam Yod, est un bel exemple de l'architecture khmère, qui illustre plus particulièrement le style Bayon, du 13éme siècle, est caractéristique de l'architecture lancée par le roi Jayavarma VII. Ce monument se caractérise par 3 prangs en latérite, édifiés sur une vaste esplanade. Ces trois tours symbolisent la trimurti hindouiste, Shiva, Vishnu et Brahma. Deux d'entre elles renferment maintenant des Bouddhas et quelques linteaux de style khmer.

Le Phra Prang Sam Yod était à l'origine un sanctuaire du bouddhisme Mahayana. Il fut ensuite utilisé comme temple shivaïte (des yonis et des lingas furent installés dans chacun des trois prangs) à la mort de Jayavarman VII. Narai le grand fit restaurer le temple en temps que sanctuaire bouddhiste, et fit construire le viharn de brique, dont les portes et fenêtres sont une combinaison de style Ayutthaya et européen. A l'intérieur se trouve une statue de Bouddha dans la posture de la prise de la terre à témoin, de style Ayutthaya récent ; cette statue est maintenant en plein air.

et bien entendu, il y a des singes partout

12h30, arrivée au restaurant, dans un havre de verdure

Carine est émerveillée

Oui, ces fleurs sont absolument naturelles et poussent comme-cela, ce n'est pas un montage humain.... Etonnant non ?

Dites-le avec des fleurs

Même les toilettes sont à la hauteur

Un buffet riche et varié

Carine a fait une légère méprise, en confondant les piments avec une vulgaire vinaigrette ... elle en a copieusement arrosé son riz, et maintenant elle pleure ....

Sihgha Beer, l'une des bières de là-bas

Pas de doute, c'est bien là les toilettes des hommes

après le repas, une petite heure de bus, puis une petite pause à petit marché local (donc pas destiné aux touristes)

moto couleur locale

Véhicule assez fréquent là-bas, une espèce de moto avec un plateau de chargement à l'avant

Un autre angle du même véhicule

Ces oeufs roses ne sont pas peints, c'est leur couleur naturelle

Fruits et légumes

Poissons

euh. oui.bon

Fin de journée: arrivée à Phitsanulok

Wat Phra Si Ratana Mahathat

le Wat Maha Tat De la vieille ville détruite par un incendie en 1957, il ne reste que le Wat Phra Si Ratana Mahathat construit à la fin du 15e siècle par le roi d'Ayutthaya. Il abrite l?une des plus belles et représentatives images du Bouddha de toute la Thaïlande, Phra Buddha Chinnarat, qui fut fabriquée en 1357. Les portes en ébène incrustées de nacre ont été réalisées en 1756 par le Roi Borommakot d?Ayutthaya. Les trois nefs du wihan sont couvertes d'un plafond à caissons qui descend bas et donne une atmosphère intime. Les belles peintures murales illustrent l'illumination de Bouddha (droite) et sa renonciation au monde (gauche). Les galleries du cloître abritent de nombreuses statues de Bouddha de styles différents.

les arbres à billets. J'en veux un chez moi, je promets de l'arroser tous les jours

le Phra Bouddha Chinnarat considéré comme l'image de Bouddha la plus belle en Thaïlande. Bouddha est assis dans la position de la prise de la terre à témoin

Les pélerins sont nombreux, comme dans la plupart des temples que nous avons vu (et que nous verrons au cours du périple)

La récolte de l'arbre à billets. On laisse les petits billets, et on récolte ceux qui sont arrivés à maturité (500 et 1000 bahts)

Combat de coqs à Phitsanulok

Explications

alignement de Bouddhas

L'arrière du temple découvre un gigantesque Bouddha debout

Arrivée à l'hôtel, on s'installe avant de repartir pour une balade en pouspousse vélo. en attendant on flâne un peu ...et on découvre ce scooter:plein des phares pour une meilleure vivbilité

la nuit sur la piscine de l'hôtel

en route pour la blade balade en pousse_pousse

en route vers de nouvelles aventures. Le programme c'est d'aller manger, puis d'aller manger avant d'aller encore manger .... mais ...

Pas n'importe quoi

et voici l'entrée du jour : blattes, mouches, vers à soie, chenilles, sauterelles, grenouilles, et scorpion

des chenilles bien appétissantes, allez, on se lance, c'est l'occasion ou jamais

Et en plus c'est bon. Les chenilles, j'adore (et une assiette vide en est la preuve comme disait la pub)

Carine est moins friande, nettement moins. Mais de là à gaspiller de la nourriture ....

Si j'ai vraiment apprécié les chenilles et les vers à soie, je n'ai absolument pas aimé le goût des sauterelles

la grenouille grillée avait un goût proche d'un chips au sel

un scorpion sur le bras, je ne savais pas comment le manger, et personne n'a pu m'expliquer

L'échoppe qui nous a permis de goûter tout cela

Ensuite direction le (vrai) restaurant, ou nous attend une bonne soupe, puis un repas thai varié.

the Flying vegetables.

Préparation de l'artiste

Mais qu'il est beau

le cuistot prépare les légumes

et les envoie en l'air ou je me dois de le rattarper ... Mission accomplie


Les derniers Commentaires
Aucun commentaire pour l'instant.

Ajoutez un commentaire
 
 
                   
 
 
Album mis à jour le 19-04-2009 14:27:21





Tourisme à moto - GPS moto - Les Roadbooks moto







Toplist French Business