marcarine: gps moto tourisme
  Accueil  »  Le Nord de la Thailande et Phuket » Le Triangle d'Or  (64 Diapositives)     [Page 1 sur 1] :: Atteindre  
 
 
                   
 
 

Le Triangle d'Or

Aujourd'hui, le programme prévoit une petite boucle dans le triangle d'or avec un passge au Laos, et un coup d'oeil en Birmanie, Mais avant cela une petite visite dans certaines "tribus montagnardes"

Les bus ne peuvent pas passer sur les routes étroites, on emprunte donc des camionettes, plus l'altitude augment, plus il fait froid

Les Akhas

Le premier village que nous vistons est un village akha, en fait une suite de petites échoppes à touristes

Les Akhas représentent une ethnie originaire de Birmanie, ils sont environ 40 000 installés au nord de la rivière Kok. Du fait de certaines habitudes (comme celles de manger du chien ou de ne se laver que très rarement), on les considère comme plus "primitifs" que les autres minorités montagnardes.

Une maison typique Akha

Francine a adopté les coutumes locales

le coq et le cochon partagent la même gamelle

Les Akhas sont l'une des six tribus principales des collines. arrivée en Thaïlande en début du 20ème siècle
Aujourd'hui 80.000 akhas vivent dans les provinces nordiques de la Thaïlande à de hautes altitudes.
Plusieurs de ces villages peuvent être visités par des touristes en tournées de trekking de l'une ou l'autre de ces villes.
Ils parlent le Akha , une langue de la famille de Tibeto-Burman .

La principale source de revenus des Akhas est désormais le tourisme.

statues représentatives

Dans la vallée, une école regroupe les enfants de différentes tribus. Passez leur un dessin animé en vidéo et ils seront tous captivés, comme quoi tous les enfants du monde ...

L'école du village

Les Lu-Mien Yao

Un peu plus loin, une autre tribu, le Lu-Mien Yao Les Yao se désignent eux-mêmes sous le nom de Mien. On les trouve en Chine, au Vietnam, au Laos et en Thaïlande. En Thaïlande, il y a environ 60 000 Yao disséminés dans les provinces de Phayao, Nan et Chiang Rai. Ils sont originaires du Sud de la Chine et sont les seuls des minorités de Montagnards a disposer d?un langage écrit en caractères chinois et ils pratiquent une religion écrite basée sur le taoïsme chinois médiéval bien qu?au cours des années récentes, il y ait eu de nombreux convertis au christianisme et au bouddhisme. Les Yao célèbrent leur nouvel an au même moment que les Chinois. Les villages yao sont surtout situés sur des collines basses et leurs maisons sont en général construites avec des planches de bois sur un sol en terre battue.

Depuis de nombreuses générations, leur économie a reposé largement sur la culture et la commercialisation de l?opium bien que l?addiction à cette drogue soit rare parmi eux. A présent, ils sont fortement incités a trouver d?autres moyens de subsistance et a s?intégrer a la vie thaïe grâce a leur sens des affaires et par la commercialisation de leurs autres productions : broderie raffinée, outils agricoles en métal (haches et charrue), papier de très grande qualité.

Nous allons ensuite vister ce que j'aurais tendance à appeler le zoo des tribus.
Pour 500 bahts, vous entrez dans une espèce de parc, ou se cotoyent 5 des principales tribus vivant dans les montagnes du Nord de la Thaïlande. Cette visite n'était pas prévue au programme, mais plusieurs d'entre nous avaient envie de rencontrer l'une de ces tribus : les Karen Padong.

La aussi , quelques statues de bois sont pour le moins explicites

Les Akhas

Nous retrouvons donc entre autres les Akhas

La aussi une suite de petite boutiques

et des jeux d'enfants. Quel enfant n'aime pas la balancoire?

Malheureusement j'a loupé le sourire de cette gamine

Les Akhas nous offrent ensuite un intermède musical, qui, comment le dire gentiment ... ne laissera pas un souvenir impérissable.
Je manie l'euphémisme à merveille.

Ben oui, ce sont des douches

Nous voci enfin arrivés à la parie du parc que nous attendions,

les Karen Padong

également appelés les long necks Karen
ou encore femmes girafes

Femmes girafes en Thaïlande

Originaires de Birmanie et formant une minorité de la tribu des Karrenis, les Padongs ont fui au nord de la Thaïlande où ils ont un statut de réfugié politique. Ils sont environ un millier et sont répartis dans quelques villages. Ce qui rend les Padongs particuliers, c'est la coutume qu'ont leurs femmes de s'entourer le cou, dès leur enfance, d'un long collier en spirale, qui donne l'impression d'allonger cette partie du corps. De là viennent les appellations de "longs-cous" ou "femmes girafes".

Long Neck Karen

L'origine de cette tradition, qui semble remonter au XIe siècle, n'est pas clairement établie et diverses raisons sont amenées par les femmes padong ou les guides touristiques. Il pourrait s'agir d'un moyen de protection contre les tigres qui auraient tendance à mordre d'abord au cou. Il pourrait aussi s'agir d'une manière d'empêcher le vol de son or et ses richesses, en les faisant fondre et en les gardant sur soi. Certains avancent aussi la possibilité qu'il puisse s'agir d'une façon d'empêcher les femmes de se faire enlever par d'autres tribus, les rendant laides à leurs yeux.

Le port du collier peut commencer dès l'âge de cinq ans. Une pommade est passée sur le cou de l'enfant et le premier anneau est posé. Au fil de la croissance, la spirale de bronze est changée pour d'autres, plus longues et plus grosses.

Long cou et gros cou

Le port du collier ne donne que l'illusion que le cou s'allonge, il n'a en effet aucune action sur les vertèbres. Il provoque en fait un affaissement claviculaire et pousse les côtes vers le bas. Suite à cette pression, la spirale peut descendre plus bas et donner au cou l'apparence d'être plus long.

Femme girafe Padong

On dénonce souvent l'exploitation financière de ces femmes girafes. Leurs villages sont désormais des sortes de zoo où les touristes afflueraient pour les observer et prendre des photos souvenirs.

Quel avenir pour cette petit fille ?

Karen Padong

Le débat a eu lieu, avant , pendant et après la visite. Certains ont refusé de cautionner un zoo humain, ou l'on condamnait des enfants à s'allonger le cou, emp^chant dés lors toute iontégration dans la société. Il semblerait que la ralité soit quelque peu différente. En effet, contrairement à ce que veux la légende, si une femme padong ôte son collier, les muscles remontent lentement et finissent par retrouver leur position normale. Cela ne peut en aucun cas provoquer un décès..

Apprentisaage du tissage chez les femmes girafes du Nord de la Thaïlande

Quelques sites intéressants concernant les Karen Padong
Une Visite chez les femmes-girafe
Le secret des femmes-girafe,enfin dévoilé
Intéressants pour en finir avec de fausses croyances

Hilltribes villages

L'école ou se retrouvent les enfants des différentes tribus.

l'école des tribus des collines

Nous sommes à l'extrême nord de la Thailande, et il est clair que ... on ne perd pas le nord

Les Palong

Vient ensuite la tribu de Palong (pas longue comme les padong) L'origine de la tribu Palong est encore incertaine. Ils seraient originaires de Birmanie, près de la rivière Mae. Certainement cousins, ils refusent l'appartenance aux Karen ( et vis-versa ) malgré la similarité dans leurs coutumes. Ils se sont installés de manière disparate, traversant les montagnes pour se réunir régulièrement. Leur coexistence pacifique prit fin brutalement, lorsque les gouvernements de la région commencèrent à faire respecter strictement leurs frontières respectives.Il n'y a que quelques villages Palong en Thaïlande, chacun d'entre eux dans la partie nord de la province de Chiang Mai long de la frontière au Myanmar (Birmanie).

Carine Padong
Karen Padong
Cherchez l'erreur

jolies couleurs pour ce petit ensemble de jardin. On quitte les tribus pour se rendre le long du Mekong ,

Le triangle d'Or

Nous arrivons à Chiang Saen, pour prendre un bateau sur le Mekong

Tiens donc, je ne serais pas étonné que le pilote du bateau ait rencontré un touriste belge

une épave sur la rive du Mekong

LE TRIANGLE D'OR: A la frontière entre le Laos, la Birmanie ( Myanmar ) et la Thaïlande, cette région a été le centre de production de tout l'opium consommé dans le monde. A l'époque, il était payé en or, d'ou le nom de ce petit coin de montagnes. Il va sans dire que malgré les efforts du gouvernement Thaïlandais, cette culture existe toujours aujourd'hui. La production s'échelonne entre mars et juin, et les chinois et birmans ne se gênent pas pour convoyer leur production dans la région.

Le laos

La Chine n'est plus qu'à 266 kilomètres, mais c'est bien au Laos que nous allons débarquer

On nous propose alors des alcools dans lesquels se trouvent divers animaux tous aussi ragoutants les uns que les autres, lézards, scorpions, serpents, araignées, et même sexe de tigre .... à vous de choisir

on peut goûter

On peut également acheter des bouteilles

Un serpent qui tient un scorpion dans la gueule .... j'aime.... j'achète à 250 bahts

L'île est un ensemble de boutiques ou, outres les alcools bizarres, on peut acheter des cigarettes à 250 bahts la cartouche de Marlboro, mais il vaut mieus les gouter d'abord, car le goût en a surpris plus d'un d'après ce que j'ai pu lire sur le net. On peut aussi y trouver tout ce que l'Asie fournit en contrefa4ons , des montres, des textiles, à des prix encore nettement inférieur à la Thaïlande

Tien je me reprendrais bien un petit coup de whisky au scorpion ...
restons honnêtes, ils ont tous le même gout

Retour en Thaïlande ... Ouf, on a échappé au voyage scolaire

Retour à Ghiang Saen, une petite photo du monument hyper kitsh

un petit trajet en Bus nous ammène à la frontière de Birmanie, à Mae Sai, la ville la plus au Nord de la Thaïlande. on longe le marché pour rejoindre la frontière

Typiquement Thaï, les aliments sont proposés dans des sachets en plastique "gonflés"

Carine au point le plus au Nord de la Thailande, après c'est la Birmanie, officiellement Union du Myanmar

Un pont pour séparer les deux états. Vue sur le Myanmar (Birmanie)

Tiens donc un motard .... à l'européenne

le marché de Mae Sai

Wat Rong Khun

Situé à 13 km au sud de Chiang Rai, le Wat Rong Khun est communément appelé le temple blanc. ou temple de diamant. Il a été construit par Chalermchai Kositpipat, un artiste thaï de renom qui a voulu créer un tribut durable à Rama IX, roi actuel de Thaïlande, et également honorer sa ville natale. Pas de bol, il est fermé, on prend donc quelques photos de l'extérieur.

Le temple blanc : Wat Rong Khun

Le temple vu de l?extérieur est d?un blanc éclatant et son style est fort différent de tout ce qu?on avait déjà vu. Malhureusement l'heure avancée ne permet pas de prendre les meilleurs photos, en plein soleil, cela doit être encore plus beau

La couleur blanche représente la pureté de seigneur Bouddha ; le verre blanc représente la sagesse de seigneur Bouddha qui polit brillamment partout la terre et l'univers. Le pont représente le croisement plus de du cycle de la renaissance à la demeure de Bouddha. Le petit demi-cercle avant le pont représente le monde humain. Le grand cercle avec des crocs est la bouche de Rama ou de Rahu, signifiant des impuretés dans l'esprit, une représentation d'enfer ou la souffrance. Toutes les peintures à l'intérieur du hall d'assemblée ont des tonalités d'or. Les quatre murs, plafonds et planchers contenant des peintures montrant une évasion des souillures de la tentation d'atteindre un état de supramundane. Sur le toit, il y a quatre genres d'animaux représentant la terre, l'eau, le vent et le feu. Le stand d'éléphant pour la terre ; le naga représente l'eau ; ailes de sdu cygne les 'représentent le vent ; le lion 'représente le feu. Le Wat Rong Khun est devenu célèbre, une fierté de province de Chiangrai et le pays. De nos jours, Wat Rong Khun est encore en construction. Quand accompli, le projet de construction de Wat Rong Khun se composera de neuf construisant ; le hall contenant les reliques de seigneur Bouddha, le hall contenant des images de Bouddha, le hall de prédication, le hall de contemplation, la cellule du moine, le façade de porte du Buddhavasa, la galerie d'art, et les toilettes.

En rupture avec la plupart des autres temples, celui-ci est d?une blancheur extraordinaire, pour symboliser la pureté du bouddhisme, et incrusté de morceaux de miroir pour suggérer la réflexion de l?illumination. Pour y arriver, vous devrez passer entre deux crocs géants et un lac parsemé de créatures des enfers. C?est une des constructions les plus étranges conçue par l?homme.

Tout est blanc , et pour déconnner je lâche ... En hiver ça doit être magnifique sous la neige .... Certains ont mis dix secondes à réagir

Wat Rong Khun

le temple dont la construction a débuté en 1999 n'est pas encore totalement terminé

Un travail d'orfèvre inspirant la pureté


Les derniers Commentaires
mamitadeloin a écrit le 21/03 à 13:58
Quel dépaysement !Mais quelle beauté......

Ajoutez un commentaire
 
 
                   
 
 
Album mis à jour le 19-04-2009 14:30:02





Tourisme à moto - GPS moto - Les Roadbooks moto







Toplist French Business