marcarine: gps moto tourisme
  Accueil  »  Egypte: Croisière sur le Nil » Kom Ombo -Assouan  (35 Diapositives)     [Page 1 sur 1] :: Atteindre  
 
 
                   
 
 

Kom Ombo -Assouan

JOUR 4: KOM OMBO / ASSOUAN

Le Haut Barrage, le temple de Philae, promenade en felouque. La traversée en bateau (15 minutes environ) est parfois folklorique. Le temple reconstruit sur une île, après être resté 70 ans à demi immergé. Les eaux du lac artificiel créé par le petit barrage submergeaient depuis le XXe siècle d'île de Philae. La construction du Haut Barrage devait l'engloutir. Le projet de sauvetage a permis de démonter les temples et de les transporter sur l'île Rê, aplanie et agrandie. Ce sauvetage coûta 30 millions de $.

Le temple de Philae Parmi les îles granitiques de la première cataracte, un peu au sud de la ville d’Assouan, se dresse le domaine de la déesse Isis, que l'on qualifie souvent comme étant la "Perle de l’Égypte".

PHILAE - Le temple d'ISIS Le pylône avec des représentations d'Hathor en compagnie d'Horus. Il faut s'imaginer ces façades et colonnades, recouvertes, à l'origine, de couleurs éclatantes.

Ce temple est dédié à ISIS, Elle prend le visage d'une femme, et non des moindres: Isis, la grande magicienne, symbole de la fidélité et de l'amour.

Le temple est réouvert au public depuis 1980. On se dit que cela aurait vraiment été criminel de perdre ce patrimoine de l'humanité. Mais à ce moment on n'a pas encore vu Abu Simbel.

Selon la légende, ce site abritait le corps d'Osiris (le dieu suprême du panthéon égyptien) auquel Isis rendit vie. Ils eurent un fils, Horus, le dieu à tête de faucon. Ce temple fut dédié aux mystères de la vie et de la mort.

Construit au début de notre ère, le Kiosque de TRAJAN dresse ses élégantes colonnes de pierre au dessus de l'embarcadère. Il abritait la barque sacrée.

Fin de la visite, on reprend le bateau pour rejoindre le car.

De retour au bateau, on mange un morceau puis on part pour une petite balade en bateau jusqu'au cataractes. On s'attendait à voir des cascades, mais rien de tout ça, juste un courant un tout petit peu plus fort qu'ailleurs.

ELEPHANTINE : Départ en felouque pour une balade sur le Nil. Les voiles triangulaires des felouques font parties du paysage depuis toujours. Elles ne servent pas qu'à transporter les touristes. Elles sont encore utilisées pour transporter les habitants locaux, les animaux et la marchandise. C'est un petit bateau qui n'est pas tellement rassurant.

Jardin botanique de Lord Kitchener Cette petite île abrite un magnifique jardin botanique et porte le nom de son fondateur. Lord Kitchener, amoureux de botanique, il couvrit l'île d'essences variées d'Afrique Equatoriale et d'Asie.

Cette île à la végétation luxuriante est entièrement habitée par des Nubiens. Ils y ont reconstitué un mode de vie proche de celui qu'ils avaient avant que la Nubie ne soit engloutie sous les eaux du lac Nasser.

les voiles des felouques ont une forme si particulière qu'elles donnent une majesté à ces modestes embarcations.

Si vous passez à Assouan, ne ratez pas cette visite. Elle a un charme particulier....

Le mausolée de l'Aga Khan, vu depuis l'île éléphantine. L’éléphantine était considérée comme la source du Nil. Le couple Khnoum/Satet y a été vénéré pendant toute l'antiquité. Le site archéologique d'Elephantine est fouillé depuis des années par une mission germano-suisse. Il se présente comme un joyeux capharnaüm o toutes les époques se mêlent. Si vous passez à Assouan, ne ratez pas cette visite. Elle a un charme particulier, du fait justement de cet amoncellement de ruines de toutes les époques.

L'île Éléphantine.

Nous sommes assaillis par des enfants qui rattrapent notre bateau à l'aide d'embarcations pour le moins précaires. Ce sont de tout petits bateaux de qu'ils ont construits eux mêmes. Ayant reconnu notre nationalité, ils chantent à tue-tête des comptines enfantines en français tout en pagayant avec les mains pour nous rattraper. A cet endroit, le courant est assez fort, le risque de collision avec les grosses felouques est maximal, ces enfants prennent donc des risques vitaux pour quelques bonbons, pièces ou bics.

Ce qui caractérise Eléphantine et la rend si authentique, c’est bel et bien le village nubien, au coeur duquel on peut évoluer comme dans un voyage dans le temps.

"Alouette, gentille alouette ".

Les cataractes du Nil.

Petite pose, Marché comme partout, Balade à dos de chameaux pour ceux qui le souhaitent. Et possibilité de se baigner. Restons sérieux, malgré une température de l'air de 35 degrés, l'eau est vraiment froide.

Marchands et balade a dos de chameaux (bof!!! pas conseillé)

Cette île à la végétation luxuriante est entièrement habitée par des Nubiens. Ils y ont reconstitué un mode de vie proche de celui qu'ils avaient avant que la Nubie ne soit engloutie sous les eaux du lac Nasser.

Visite d'un village nubien. Les enfants réclament a tue-tête des bonbons, et des Bics (pensez à en prendre beaucoup surtout les bics publicitaires).

Elevage de crocodiles du Nil. Ou d'ex-crocodiles du Nil puisque aujourd’hui il ne reste plus un seul crocodile en aval du lac Nasser.

Les maisons nubiennes sont décorées, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur ....

Maisons traditionnelles nubiennes.

Bébés crocodiles.

A la fin de la visite, on est invités à boire un thé a manger et a fumer une pipe à eau. Il faut absolument essayer la chicha, cette grande pipe à eau (narghilé) que l’on fume pour quelques livres, dans les petits estaminets. Tirez très fort et régulièrement pour faire ronronner l'eau bruyamment, au milieu d'épaisses volutes de fumée, parfumée aux fruits.

Et ça fait de l'effet, n'est-ce pas les jeunes ... (OK, je sais, on vous avait promis de ne rien dire aux profs, mais neuf mois après, il y a prescription, non?)

Nos hôtes sont très accueillants. Ils nous offrent du pain frais, et une sorte de fromage liquide, un verre de thé à la menthe.

Les enfants ne nous ont pas lâchés tout au long de la balade. Même si ça ne se voit pas sur les photos.

Pour être dépouillé, c'est dépouillé.

L'intérieur d'une maison nubienne. A 4000 kilomètres de chez nous, on a vraiment l'impression de faire un bond dans le temps.

Le lendemain, on se lève à 3 du matin pour aller à Abou Simbel. On s'en fout de se coucher tard, on est là pour en profiter. Soirée folklorique sur le bateau.


Les derniers Commentaires
Aucun commentaire pour l'instant.

Ajoutez un commentaire
 
 
                   
 
 
Album mis à jour le 07-10-2008 00:09:46





Tourisme à moto - GPS moto - Les Roadbooks moto







Toplist French Business