marcarine: gps moto tourisme
    Installation gps moto : le rider de Babwin


GPS MOTO

L'installation du Tomtom Rider de Babwin

Le montage proposé par Babwin a été posté sur Le forum moto du roadster BMW R1150R. Merci de nous permettre de le mettre en ligne ici.

Babwin ne se contente pas de nous montrer très en détail mais avec plein d'humour son montage gps moto, il nous fait également part de ses premières expériences avec un GPS. Merci de nous faire partager tout cà. Voilà donc ce qu'il a posté :

 

Donc, l'idée c'est d'arriver à monter ça

tomtom rider

pilote moto

sur ça

avec ça

main gauche

Bon là, vous ne voyez qu'une main gauche, mais parfois il m'arrive d'en avoir 2

Etape 1 : le montage du GPS


Bien, déballons le colis. Qu'avons nous la dedans ?

materiel tomtom rider

Alors de gauche à droite :
- le cable d'alimentation
- le set de vis (et le jeu de clé Allen kivabien)
- un kit de fixation pour commodo
- une patte de fixation (à usages multiples)
- une patte de fixation pour intercaler sous la tige du rétroviseur
- de la guidoline pour proteger le guidon (pour la patte suivante)
- une patte pour fixation sur guidon (que je vais utiliser)

L'ensemble est de très bonne qualité, visserie en inox.

Si j'en crois le plan de montage, ça devrait pas être bien compliqué : mon fils de 4 ans devrait y arriver

plan tomtom rider

Dans le cas du R1150R, je choisis de le monter sur la partie centrale du guidon. Pour ça, y'a rien à démonter, c'est noël
Hulahup barbatruc, voilà le résultat

montage tomtom rider

Pour la guidoline, je vous conseille d'en mettre qu'une épaisseur. Précautionneux, j'avais utilisé toute la bande mais ça faisait une surépaisseur et le serrage de la patte était insuffisant et du coup elle tournait trop facilement sur le guidon. Donc, moins on en met et mieux c'est.

Une fois le TTR positionné sur son socle, ça donne ça :

rider           et allumé :     tomtom

A ce stade, vous pouvez déjà utiliser le TTR sur la moto, mais il ne sera pas alimenté. La batterie interne permet de tenir environ 4 à 5 heures. Ca permet déjà de l'utiliser un peu afin de vérifier à l'usage que l'emplacement est bon.
Pour l'instant, tout ça n'a pas pris plus de 10 minutes.

Etape 2 : la partie EDF !

Donc, il reste à brancher l'arbre de noël sur le secteur.

Deux possiblités s'offrent à moi :
1 - je me branche en direct sur la batterie, ni vu ni connu.
2 - je me prend quelquepart sur le circuit électrique, à un endroit prévu pour ce genre d'excentricité.

Le branchement sur la batterie me plait moyen, surtout que le faisceau livré par TOMTOM ne comprend pas de fusible. Et puis je préfère me brancher à un endroit commandé par le contacteur.
Ce sera donc la solution n° 2.
A partir de là, faut utiliser le neurone restant et la boule de cristal pour trouver où se brancher sur ce put%&£^¨§ de faisceau électrique.
Dans un premier temps, j'ai essayé de trouver le schéma électrique sur le net, mais nada, nib, quepouic.
Solution de repli : je sais que la moto est précablée pour le branchement d'une prise accessoire type allume-cigare. Je vais donc me repiquer dessus.
Yapuka ...

D'abord un petit tour chez le concessionnaire pour trouver la prise mâle qui irait bien dans la femelle
1ere déception : y'a pas.

Donc, ça va encore se finir par un infâme bricolage dont j'ai le secret

Et c'est parti pour une séance de mécanique en mode improvisation.
D'abord, trouver cette foutue prise
Je sais que normalement elle se trouve à côté du démarreur.
Et hop, on tombe le cache en vulgaire plastoc (une vis), pas dur.
Oui mais là, je vois rien, pas de prise. On m'aurait menti ?
Sortage de lampe torche et d'un tournevis pour tripatouiller le faisceau : Eureka, je les vois, là bas, bien planqués derrière le démarreur

alim moto

Si si, regardez bien, là :

connexion rider

La prise est bien planquée et s'accroche à son démarreur comme un chapeau-chinois à son rocher. A un moment, j'ai même envisagé de déposer le démarreur pour l'attraper, c'est dire la détresse.
En fait, j'ai dévissé la cosse supérieure du démarreur pour libérer une partie du faisceau, et j'ai pu attraper la (prise) femelle en l'appatant avec un morceau de gruyère.

Voilà la bête

electricite moto

Avant d'attaquer le raccordement, je vérifie que la prise est bien alimentée, des fois qu'il y ait un p'tit farceur chez Béhème.
Et là, une bonne et une mauvaise nouvelle :
1 - y'a du jus
2 - y'en a tout le temps, même contact coupé

test motoC'est con, mais je pensais que la prise accessoire étant commandée par le contact. Ménon. Tant pis, on fera avec. Je profiterais quand même du fusible d'origine (15A), c'est déjà ça.
Reste à trouver comment se prendre "proprement" (notion qui peut être toute relative chez moi) sur cette prise.
Bien sur, je pourrais faire des épissures ou poser des prises automatiques sur les fils, mais j'ai pas envie de transformer la moto en armoire de raccordement électrique péruvienne.


La prise femelle n'a rien d'habituel, les deux fiches femelles ont un diamètre inter de 2,5 mm mais j'ai rien qui correspond sous la main ... sauf peut-être une vieille nappe d'alim de disque dur de PC. Yalaaaaa, je vais vous greffer un DD 3,5'' la d'ssus

 

Ben quoi, ça se ressemble vachement non ?

alimentation rider   connectique

En mettant un peu de poil autour, ça devrait rentrer. D'abord, extraire les cosses de la prise blanche :

cablessoudureD'abord, extraire les cosses de la prise blanche :

ensuite, souder ça sur le cable livré avec le TTR :

Y'a plus qu'à mettre 2 morceaux de gaine thermoretractable et le tour est joué.

ça prend tournure, non ?


resultat

Là, il ne me reste plus qu'à étanchéifier le bloc avec de la gaine thermo et du chatterton.

Bon, le raccordement étant opérationnel, y'a plus qu'à passer le cable.

Etape 3 : C'est presque fini!

oké, donc je disais que y'a plus qu'à passer la cable qui va du TTR à la prise accessoire.
Fastoche, hein !
Ben non, on n'est pas rendu.
Mon idée, c'est de passer tout ça sous le réservoir d'essence, pour faire propre.
Donc, y'a juste à tomber le réso. Mais voilà, là je vais regretter ma Ducat'. Sur la ritalienne, y'avait juste un crochet (modèle grole de ski) à l'avant et le tour était joué : le réso basculait en arrière et y'avait même un bras articulé pour maintenir l'ensemble. Classieux (l'influence de la compèt ?)
Mais chez BM, je vais vous dire où se situe la différence de poids entre un Monstro et R1150R : dans les 957 vis qui tiennent le réservoir !

C'est pas grave, on est dimanche et j'ai tout mon après-midi.
Allez hop c'est parti pour le grand dépouillage.

D'abord la selle et les écopes de radiateur.

R1150R

Une fois que vous aurez dévissé tout ça :

visserie bmwvous pourrez envisager de retirer le réservoir.
Mais faut au préalable :
- déconnecter l'alimentation de la pompe à essence
- débrancher le circuit d'essence (2 tuyaux) grâce aux raccords rapides. Ces trucs sont bien foutus, ils ferment le circuit quanr on les désacouplent.
- débrancher les tuyaux de mise à l'air du réservoir

Et surtout, surtout, retirer toutes les rondelles de calage qui se trouvent sur les silent-blocs de fixation des vis du reservoir, sinon c'est la perte assurée (ce sont les rondelles dans le bol avec les vis).

L'énorme réservoir peut donc être soulevé et déposé gentiment à côté de la moto.


[hint] éviter de faire le plein juste avant [/hint]

demontage reservoir bmwPourquoi ce réservoir est il si volumineux et ne contient il que si peu d'essence ?


Pour ça

reservoir R1150R

 

Voilà, ça donne ça. On y voit déjà plus clair.

R1150R Nue

A ce stade, je me dis que je pourrais rendre une petite visite au filtre à air.
(avant tout, je tient à précisier qu'aucun animal vivant n'a été martyrsé dans la scène qui suit)

 

electricite R1150Rcables motoMaintenant, étudions le cheminement du cable. (chantez tous avec moi)
Il est passé par ici

il repassera par là

 

electricite bmw

(j'ai conservé le surplus de longueur du cable d'origine TTR afin de pouvoir le remonter sur une autre moto ultérieurement. J'ai tassé tout ça entre la batterie et le bazar qui doit être la pompe du circuit de freinage / abs)

il arrivera par là

cablage tomtom bmw

Et voilà le travail, tout est branché, remonté, y'a même pas une rondelle en rab, nickel.
Après le remontage, vérification :

tomtom rider bmw R1150R

ça marche toujours !

je crois que j'ai bien mérité ma binouze.

Bon, sur ce, je vous ferais un autre jour un topo sur l'utilisation de ce gadget.

Etape 4 : Savoir s'en servir

Bien, maintenant que le plus simple est fait (le montage), il reste le plus compliqué : savoir s'en servir

Pour ça, le TTR est livré avec toute une floppée d'accessoires.

D'abord, la partie informatique

- un cable USB (1 ou 2 je sais pas, y'a rien de marqué sur le sujet) pour connecter directement le TTR au PC (utile pour charger les radars ) et faire les mises à jour de l'OS du TTR.
- une carte mémoire SD contenant la cartographie et les points d'interet , d'une taille de 256 Mo (un peu juste à mon goût pour y rajouter ensuite des itinéraires et des points d'intéret)
- un CD-ROm contenant quelques utilitaires (pas très utiles) et la doc.
- documentation papier

Ensuite, la partie boule touffe

De gauche à droite :
rider- une centrale bluetooth
- une oreillette avec micro (plutot prévue pour la voiture, mais possible à utliser sous le casque)
- une rallonge et son épingle pour les oreillettes
- un kit oreillette et micro à fixer dans le casque grâce aux velcros au dos de l'oreillette et du micro
- un chargeur (pas en photo) pour recharger au choix le TTR ou la centrale dent bleue. Le chargement du TTR n'est évidemment utile qu'en usage voiture ou bien si vous n'avez pas fait le raccordement sur le faisceau de la moto. A noter que pour la voiture, un kit (ventouse et chargeur sur allume cigare) devrait sortir bientôt.

Je n'ai pas encore fixé l'oreillette dans le casque car pour l'instant j'utilise l'autre. Ce n'est pas génant sur des trajets < 1 heure.

Les plus attentifs auront remarqué que les oreillettes sont équipées également d'un micro.
Comment ça, d'un micro ?
Ben oui, le TTR est à commande vocale
Vous lui dites : "j'veux aller au barapute le plus proche", et il vous y emmène par le chemin le plus rapide, sans oublier de passer par une pharmacie

Non, en fait le micro est utilisé uniquement pour l'interconnexion avec le téléphone. En effet, si vous avez un GSM équipé bluetooth, le TTR pourra servir de relais et vous passer les appels entrants, mais vous pourrez aussi composer à partir du TTR. La classe. Sauf qu'en roulant c'est moyen. Enfin ... ça doit être moyen car dans mon cas je suis pas arrivé à faire fonctionner ce gadget correctement. Je vois bien les appels, mais je n'ai pas de son. Faut que je creuse ce truc là à l'occasion, mais y'a pas le feu vu que j'ai pas envie de m'en servir en roulant (sauf si un jour j'ai le cruise control qui se bloque à 200).

En fait, le TTR correspond au TOMTOM GO 700 de la gamme auto, c'est donc du haut de gamme.
Il est étanche, prévu pour des temperatures de -10 à +55. La partie raccordement (alimentation, prise USB) sur le TTR est protégée par une trappe avec un joint assurant l'étanchéité. L'alimentation se fait grâce à 3 contacteurs montés sur ressorts. Je confirme que ça marche pour l'avoir déjà utilisé sous la drache. Par contre, pour le Kärcher, j'oserais pas.

La puce GPS est la SIRF star 3, c'est à dire la dernière génération. Le fait est que dans la voiture (renault) le TTR n'est pas du tout géné par le parebrise athermique : pas besoin d'antenne complémentaire.

L'autonomie du TTR sur batterie est d'environ 4 à 5 heures, celle de la centrale bluetooth je sais pas encore (mais j'espère au moins de quoi tenir une grosse journée de moto).

La mise à jour du TTR se fait très facilement, les procédures sont simples.
A noter que l'OS du TTR est basé sur Linux, et qu'on trouve déjà des développements complémentaires (par exemple http://wiki.opentom.org )

La cartographie standard ne comprend que la France, mais on peut acheter à peu près toute l'Europe. Certainement utile pour les frontaliers.
Tout peut être commandé directement à partir du site TOMTOM http://www.tomtom.com/
A noter que la cartographie de la France semble être récente car des routes ouvertes il y a peu (moins de 2 mois) sont présentes.

Etape 5 : L'utilisation réelle

Allez tiens, j'ai 5 min de libre au taf , je m'en vais vous faire part du dernier épisode : l'usage du TTR au quotidien.

Tout d'abord, ne perdez pas de vue que c'est mon premier GPS, je n'ai donc pas de points de comparaison par rapport à d'autres modèles.

Autonomie.
Le TTR dispose d'une batterie interne rechargeable, mais non démontable. En usage sur batterie, il y a environ 5 heures d'autonomie réelle. Le TTR se recharge sur le 220 avec un chargeur externe, ou bien sur le 12V de la moto si on a fait le branchement. L'autonomie du récepteur bluetouffe dépasse les 10 heures, je ne connais pas encore la durée réelle car je le recharge régulièrement. En tout, y'a assez pour rouler une journée entière sans pb.
A noter que c'est le même chargeur qui permet de recharger le TTR et le récepteur bluetouffe.

Paramétrage.

Pour capter les signaux GPS, y'a rien à faire. Dès la première utilisation, le TTR va chercher tout seul les signaux avec ses p'tits bras et se démerder comme un grand. On peut changer les couleurs de la carte mais celle d'origine reste la plus claire. Truc très utile : il y un mode "nuit" avec des couleurs de carte très sombres, cela permet de ne pas être ébloui.
La voix, pour les instructions vocales, peut être masculine ou féminine. Personnellement , j'aimerais bien avoir celle des animatrices de FIP
D'autres paramétres sont accesibles, mais je ne crois pas y avoir touché.

Synchro bluetouffe
le TTR rider doit être synchronisé avec le récepteur bluetouth, mais il peut être également relié à un téléphone portable via le bluetooth. Cela permet de recevoir des appels entrants, de passer des appels (uniquement en statique) mais aussi de profiter des options TOMTOM PLUS comme l'info traffic, la météo, ... Ces options sont payantes et je ne les ai pas prises. Pour la météo, il suffit d'ouvrir la visère du casque pour en avoir un aperçu

Ergonomie.
Le montage du TTR sur son socle est hyper facile, et ça tient bien.
Si le socle de fixation du TTR a été raccordé au 12V de la moto, le simple fait de positionner le TTR sur son socle allume l'appareil. Le démarrage dure environ 5 secondes. Hormi le bouton marche/arrêt sur le côté droit, il n'y a aucun bouton sur le TTR : tout se fait via l'écran tactile.
L'ergonomie des menus est très simple et 80% des fonctions sont utilisables sans avoir potassé le mode d'emploi. Là où le TTR est bien foutu, c'est qu'il dispose d'une interface à 2 niveaux : en usage statique (quand on ne roule pas), les icônes sont assez fines car prévues pour être utilisées avec le bout des doigts. Dès qu'on roule, l'interface change et l'écran se divise en 4. Parfait pour les manipulations avec les gants. En roulant, on dispose de moins d'options mais ça ne gène pas du tout.
Sur son socle (j'ai choisi le support sur le guidon, pour les étourdits), le TTR ne vibre pas du tout. La manipulation des menus en roulant est donc facile, mais faut pas se faire piéger en quittant trop la route de vue, sinon
La qualité de l'écran est bonne, ça reste lisible dans tous les cas, sauf si le soleil est rasant et de 3/4 arrière.

Planification d'un itinéraire
Là encore, rien de sorcier.
Il est possible de naviguer vers une nouvelle adresse (à saisir), un point d'intérêt (à choisir dans la base), une adresse enregistrée (pratique pour les potes, la famille, les clients, les maitresses ...) ou la base. La base est en général sa propre adresse, c'est pratique pour planifier rapidement l'itinéraire de retour.
La saisie d'une nouvelle adresse est plutot facile : un clavier est représenté sur l'écran du TTR et permet de saisir d'abord la ville, puis la rue et enfin le n°. Pour les bleds de cambrousse, il y a quelques lieu-dit, mais ne vous attendez pas à trouver forcément la ferme du cousin Léon au milieu de la Beauce. La saise est facilitée par le fait que le TTR actualise la liste des noms en fonction de votre saisie, ça permet de choisir avant d'avoir taper le nom entier.
Pour choisir le meilleur itinéraire, le TTR vous demande de choisir le plus rapide, le plus court, en évitant les péages, à pied, à vélo (si si, là je déconne pas). Le calcul de l'itinéraire prend environ de 5 à 15 secondes en fonction de la dsitance totale. Une fois le calcul terminé, il présente la synthèse : temps total et distance du trajet. Il calcule également l'heure d'arrivée. Il est possible de visualiser le roadbook en mode "texte", c'est-à-dire un peu comme mappy ou viamichelin présentent un itinéraire, mais aussi en mode carte (grande échelle). Il est également possible de demander au TTR de simuler le trajet en accéléré sur l'écran.
S'il y a des autoroutes à péage, il vous demande confirmation.
Il est possible de planifier des itinéraires avec des points de passage, mais je n'ai pas encore mis en oeuvre cette fonction. On peut aussi charger des fichiers "itininéraires" récupérés par ailleurs (internet par exemple).

Guidage
Le guidage se fait via l'écran et les instructions sonores. La signalétique est très claire, aussi bien sonore que visuelle. En ville, on voit le nom des rues, sur autoroute on voit les n° de sortie (ainsi que la ville correspondante). On voit aussi les fleuves/rivière et les voies ferrées.
La cartographie est très précise, les ronds points, échangeurs, carrefours ... sont très proches de la réalité et cela permet de se repérer très facilement. La carte est présentée en 3D, avec un effet de perspective plutot réussi (il est possible de demander l'affichage en 2D). Les instructions vocales sont dispensées en fonction de l'allure. Par exemple, sur autoroute, un message préviendra 2 km avant le changement de direction, alors qu'en ville la distance sera beaucoup plus courte. Bien sur, il y a un rappel juste avant de tourner. Les instructions sont claires : par exemple "traverser le rond point, prenez la 3eme sortie", ou bien "restez sur la droite", "dans 300m, virage à droite", ...
Si vous vous gourrez, le TTR recalcule immédiatement un nouvel itinéraire (quelques secondes), une fois sur 2, ça se finit par un "Faites demi-tour dès que possible" ! Sauf sur autoroute, quand même !
Par contre, avec l'oreillette interne (pas celle qu'on scratche dans le casque), les instructions ne sont plus audibles à partir de 120. Je n'ai pas encore testé la seconde oreillette, celle qu'on fixe dans le casque.

Sensibilité / précision du GPS

Le TTR est visiblement assez sensible, il n'est pas géné en voiture par les parebrise athermiques. La précision est bonne, il n'y a que sur des gros échangeurs avec plein de bretelles dans tous les sens qu'il peut lui arriver d'hésiter quelques secondes.
Par contre, il perd le signal sous les tunnels, parking sous-terrain ... mais c'est assez normal. A noter, que lors d'une perte de signal de courte durée, le TTR continue le trajet en partant du principe que vous restez sur la même route. Par contre, dans le tunnel du mont-blanc
Il a par contre un petit défaut (faut bien en trouver un) : lorsqu'on l'allume, il lui faut parfois plusieurs minutes pour retrouver un signal. C'est un peu chiant car pour établir un itinéraire à partir de l'endroit où l'on se trouve, il faut évidemment un signal !

Points d'interet
Le TTR est livré d'origine avec une bibliothèque de POI (parking, gare, station service, ...) mais on en trouve plein sur le net, en particulier sur GPSPASSION (j'y ai même trouvé la liste des concessionnaires BM !).
Le plus recherché étant celui des radars. J'ai installé la base des radars de GPSPASSION, et c'est de la balle atomique !
Le TTR vous prévient automatiquement à l'approche d'un radar, par une icône représentant la limitation de vitesse et un message sonore. C'est vraiment bien foutu car cela vous indique à quelle distance se trouve le radar, ainsi que la limitation de vitesse. Vous pouvez paramétrer la distance de prévenance. Perso j'ai mis 500 mètres pour les radars mobiles, et 600 pour les fixes. La base des radars est très (trop ?) riche, à la limite ça fait peur
Grâce à ce système, j'ai déjà évité la photo souvenir à plusieurs reprises.

Etanchéité
j'ai testé (pluie, neige), c'est pas du bidon.



Les derniers Commentaires
Claude a écrit le 02/08 à 09:09
Ah ah !! Excellent ce tuto ... Bravo
Magnum a écrit le 13/09 à 18:07
explication très bien faite, moi j'ai le Tomtom rider urban Europe, donc le trois, je suis aller en Alsace et je voulais passer par certaine routes, avec lui, pas possible, il me faisait passer par ou je ne voulais pas, pour partir un point A et arriver au point B , ça c'est ok mais c'est lui qui décide par ou il faut passer, mais j'aimerais lui dire par ou je veux passer
Emmanuel a écrit le 22/04 à 17:16
Excellente présentation, bravo pour l'excellent boulot et l'humour en plus ! V
motard en panne a écrit le 12/04 à 17:55
comment trouver une pile rechargeable pour oreillette bluetooth tom tom rider Q2 , si elle est usée ?
iblis a écrit le 23/07 à 13:59
bonjour pas mal tes explication le seul probleme je viens de recevoir la prise de raccordement mais elle ne se branche pas sur mon tomtom rider que peut ton faire a + thierry
Calimelo a écrit le 27/04 à 23:32
Un grand merci... en plus avec Humour... trop fort ces motards... ;o)
hugues a écrit le 06/04 à 20:23
j' ai un gros soucis avec mon support connecteur et mon câble d' alim: ou trouver cet article pour un rider 1ere édition merci
stfrei a écrit le 12/09 à 14:35
Génial les explications. Suis mort de rire!!!
Ju4lien6 a écrit le 17/08 à 00:59
Bravo et merci pour tous ces renseignements et astuces. Bien vu aussi l'humour, j'ai autant adoré te lire que mon quotidien MotoEtMotards! Tu ne serais d'ailleur pas journaliste en quête de publicité pour le TTR?! Joli en tout cas! T'auras l'honneur de pouvoir affirmer que grâce à toi, même monsieur Pasbricoleurpourunsou aura sortie sa caisse à outs toute neuve... Félicitation à partir d'aujourd'hui tu n'auras plus à semer de la mie de pain! Bonne route, fait toi plaisir. PS: je me permet de te tutoyer, tu comprendra, cette lecture m'aura fait passer un bon moment à t'es côté!
evelyne a écrit le 06/06 à 19:19
Bonjour BABWIN Je suis à la recherche d'une platine de support pour TOMTOM RIDER V1 pour notre moto (neuf ou d'occasion). Un petit pico sur les 4 qui font contact est enfoncé et le TOMTOM ne se recharge plus en roulant J'ai fait tous les sites de long en large avant de tomber sur ton annonce et le modele de support est identique au tien . Connais tu une adresse qui en propose En France ou ailleurs. Merci de ton aide Evelyne
Bill Bott a écrit le 21/06 à 23:32
Bonsoir à tous et à toutes, Tout d'abord, félicitation pour vos explications! Mais j'ai un petit commentaire concernant l'utilisation du TTR en voiture. Perso, j'ai fait les frais d'un petit haut-parleur bluetooth et du support voiture. Et c'est génial! De plus, étant enregistré sur le TomTomHome, j'ai téléchargé une voix me plaisant (Le Gendarme) et chaque fois que je dois me rendre quelque part, même si je connais l'itinéraire, juste pour le fun, je branche mon TTR, histoire de me marrer. Et concernant la mise à jour du logiciel et des modifications de cartes, c'est SUPER!!!!! Il suffit de se connecter et de télécharger. Bonne soirée, ou bonne journée, à tous et à toutes, Bill Bott
plumeplume a écrit le 05/09 à 09:28
Bonjour. Préalablement, toutes mes félicitations pour tes conseils très précis et très précieux. pour le montage de TOMTOM. J'ai fait monter TOMTOM sur ma bécane et cela fonctionne parfaitement. J'ai hélas brisé le CD qui était joint dans le boitier lors de l’achat. Je viens donc à l'objet de mon message :: 1°) Le CD est-il indispensable pour faire des mises à jour sur mon TOMTOM avec le cable USB ? 2°) Serait-il possible à une ou un Motard de me faire une copie de ce CD et de me l'adresser ? Merci de vos réponses. Bien cordialement à Toutes et à Tous. Alain (06.86.45.68.3 8)
Anjelo a écrit le 03/06 à 19:13
Bravo pour les com,j'hesite entre l'achat d'un Garmin Zuma et le TTR2( sortie fin mai 07). Je ne connais pas le prix du Zuma et je crois que ce sera celà qui fera pencher la balance car je ne souhaite pas dépenser une fortune, ma femme a déjà un TomTom et je trouve en effet son utilisation simple.
jean phi a écrit le 15/05 à 12:02
Super l'install !!! Pour info, le connecteur que tu as utilisé sert à brancher la prise pour le chargeur de batterie. Apparement cette prise existait sur les anciens modèles, en serie. Puis en option, dans les 40€ chez le conces .. Je l'ai installée sur la mienne , ça évite de démonter le réservoire pour charger la batterie !!! Je cherche le schéma electrique, j'ai toute la notice en pdf, sauf ces foutus schémas !!! c'est nul !!! Si je trouve, je te dit. ciao, jean phi
PHILOU a écrit le 19/03 à 12:51
TOUT SIMPLEMENT GENIAL JE VIENT D'EN ACHETER UN et les adresse fournie me serviront surrement un grand merci a toi pour ton partage d'info
beretta a écrit le 13/03 à 21:06
Alors là, bravo: c'est du plaisir à lire sur le web: clair, vécu, humour et clarté, du coup je m'en suis commandé un. A+
mavrick1 a écrit le 25/02 à 14:46
Tout simplement pour te féliciter pour cet test cette instal et tout les com que tu as fait sur ton site...vraiment très très bien fait. Bravo et merci Michel Belgique
jean claude a écrit le 06/02 à 00:36
bonjour moi aussi jai un rider mais lorsque je conduis ma voiture ou ma moto je ne telephonne pas je prefere le faire a l arret une simple question de securite a moto vous devez etre a 200/100 et en voiture en + de conduire vous fumez buvez parlez etc... et de temp en temp vous regardez la route? rassurez moi ou alors dites moi ou vous irez que ce jour la je reste cher moi a tous bonne route
nyttro a écrit le 19/01 à 17:57
Bonjour, j'ai un TTR. Il me sert pour ma RT1000 et mon véhicule. j'ai trouvé la soluce pour avoir le son via hp. J'ai acheté un p'tit ht-parleur pour MP3 qui fonctionne avec une pile. J'ai mis un jack compatible avec le récepteur "blouthoot" et miracle ça fonctionne. Pas en stéréo mais cela fonctionne.
India a écrit le 12/01 à 00:39
Bonjour, Je viens d'acheter un tomtom rider car infirmière libérale sans aucun sens de l'orientation... Je suis en scooter et je me demande où se situe la jauge d'état de l'alimentation de la batterie du tomtom (j'ai comme l'impression qu'il n'y en a pas...). Comment sait-on quand la batterie du ttr doit être rechargée? ou que l'installation effectuée par mon garagiste est correcte? De plus ils offrent une dragonne pour maintenir le ttr mais n'explique pas comment l'installer... Une dernière mais pas moindre : lorsque l'on intègre plusieurs adresses pour l'itinéraire de la journée qu'il choisisse l'ordre des adresses pour que le trajet soit plus court plutôt que l'ordre dans lequel je les ai entrées. Merci et meilleurs voeux à toutes et tous !!
brice a écrit le 10/11 à 23:05
bonsoir l aimerais savoir comment charger ce gps.il s est decharger completement et depuis je n arrive plus a le charger.avec le chargeur fourni cela ne marche pas et en le branchant a l ordinateur il ne se charge pas non plus merci par avance de m apporter une reponse a ce casse tete chinois.
babwin a écrit le 30/10 à 19:30
je réponds tardivement, et en vrac : - pour le téléphone, j'ai jamais réussi à le faire réellement marcher mais je sais qu'on ne peut pas passer un appel en roulant. Par contre, on devrait pouvoir en recevoir un. - pour le HP extérieur : à priori, pas de bidouillage possible mais il est possible de mettre un kit blou-touffe comme il en existe pour les téléphones. Mon conseil : il semblerait que le blou "tousse", en clair le bluetooth du TTR ne serait pas compatbile avec tous les appareils. Donc, à tester en magasin avant d'acheter. V
banke k rol a écrit le 25/10 à 13:29
moi qui ne dors peu heureusement il m'a bien fallu 2h pour lire et comprendre et cela m'a vallu une randopédestre en moins mais je crois que j'ai tout compris c'est à dire que je n'installerais jamais un une Grosse Poubelle Trouée, je préfère encore ma bonne vieille carte des années 50 mais il me manque des fois des routes mais j'y arrive
Jean.Pierre B a écrit le 12/10 à 21:45
à ma connaissance il n'y a pas de haut parleur- mais mon vendeur m'a annoncé un branchement sur l'autoradio de la voiture pour un avenir proche- sinon chez Darty il y a une cassette (environ 15€)à mettre dans l'autoradio lecteur de cassette pour avoir les instruction par le poste,y a un gros défault on ne peut pas écouter la radio en même temps
Jean-Marie HUBLET a écrit le 19/09 à 18:59
Bravo et merci pour ces infos claires et néanmoins pleines d'humour. J'ai l'intention d'acheter un GPS pour mon FJR et j'ai trouvé une mine d'informations qu'on ne trouve nulle part ailleurs ! Ca sent bon le vécu. Merci d'avoir pris le temps de partager ton expérience très utile aux néophites. On se dit que là au moins le web sert à quelque chose!!!
dje a écrit le 12/09 à 06:42
bonjour je voudrais savoir comment fait on pour pouvoir appeler en roulant car la je suis obligé de m'arreter. quel branchement avez vous fait pour que le gps sonne lorsque quelqu'un vous appel merci d'avance
bernard a écrit le 02/08 à 14:00
Je viens de lire tes infos sur le Tomtom Rider, je souhaite mettre un HP extérieur est il possible de le faire ?

Ajoutez un commentaire



Creative Commons License       Creative Commons License
Vous pouvez donc sous certaines conditions réutiliser le contenu de cet article.
Si vous le faites et même si ce n'est pas obligatoire, un petit mail nous ferait plaisir.


Tourisme à moto - GPS moto - Les Roadbooks moto







Toplist French Business

GPS moto

Introduction
Pourquoi un gps moto?
Choisir un GPS moto
Le gps dont je rêve
nouveauTableau comparatif
Ou trouver les POIS
Poiedit: Gestion des pois
Pois en Belgique et au Luxembourg
Convertir les roadbooks
Migsel: des supports adaptés à votre moto

Garmin Zumo

Il sont là: Zumo 500 et 550
nouveauGarmin Zumo 660
nouveauZumo: Trucs et Astuces
nouveauZumo: remplacer la vis

Des modèles

nouveauGarmin Zumo 660
Woaw: Garmin 2720
Ca progresse: Tomtom Rider
So Easy Rider: Adapter
Tripy : à part
Inforad: avertisseur de radars

Notre Installation

Section consacrée au
Garmin 2720


Notre installation

Notre ancienne installation


Vos Installations

Le 2720 de Gary sur sa BM
Tomtom one sur Diversion
Le Mio 168 de Mitchie
Le Garmin Quest de Titu
Le Garmin 276C de Desmo
Le Mio 268 de Static
Le Mio 268 de Fr77
Le Tomtom Rider de Babwin
Le One de Stivemakouine
Le Tomtom Go de Myself
Le Dell Axim d'Apobyh
Garmin sur une K1200LT
Le Tomtom one de Tricorne
Un zumo sur une Goldwing
nouveauEtanche et pas cher: Ipaq
D'autres en photo

et d'autres sur la toile

A voir aussi

Les roadbooks gps moto